Téléchargement(s) :

- le 21/08/2008 : [aryl-0.6.war xxMo] [démo]

00. Introduction

Ce projet est un applicatif de gestion de données : polyvalent , libre, et facile à déployer. Il a été conçu pour répondre aux besoins les plus simples, et les plus courants dans le domaine de l'informatique de gestion :

- le contrôle d'accès,
- la consultation des données,
- l'insertion de nouvelles données,
- la modification de données,
- la suppression de données,
- la recherche de données,
- et l'export de données au format excel.

01. l'environnement

L'applicatif a été développé autour d'une architecture totalement flexible qui s'adapte à de nombreuses plateformes (windows, linux, mac, solaris). Il peut s'utiliser avec l'un ou l'autre des SGBD compatibles (voir plus bas), et il s'adapte automatiquement aux modèles conceptuels des données (MCD) de chaque bases de données relationnelles stockées.

- multi plateforme (technologie J2EE),

- multi SGBD (driver JDBC),

- multi MCD (exploitation des méta-données).

02. la compatibilté

L'applicatif fonctionne à partir d'un système de gestion de base de donnée (SGBD) que l'on peut choisir parmis ceux compatibles :

Mysql 5 (ou supérieur) : http://www.mysql.fr/
SQL Server : http://msdn.microsoft.com/fr-fr/express/
Oracle : http://www.oracle.com/global/fr/

Le déploiement de l'applicatif passe également par la mise en place d'un serveur web J2EE, tel que :

Apache - Tomcat : http://tomcat.apache.org/
GlassFish : https://glassfish.dev.java.net/

03. le contrôle d'accès

L'utilisation de l'application nécessite une authentification préalable (login, mot de passe). Il est toutefois inutile de gérer une liste d'accés propre à l'application, car cette dernière récupère automatiquement la liste pré-existante dans le SGBD. Ce système permet de limiter les contraintes dûes à l'administration des comptes d'utilisateurs, et d'exploiter au maximum les autorisations ou les restrictions qui y sont associés. Il est donc possible de définir des préferences (bases de données, vues, tables) et des droits d'utilisateurs (lecture, écriture) directement dans le SGBD.

04. la consultation des données

Pour consulter des données, il faut au préalable avoir créé des vues dans la ou les base(s) de données en service. La liste des vues ainsi créée servira directement dans un menu déroulant pour publier les données que l'on souhaite rendre accessibles dans l'application.

Exemple : CREATE VIEW `exemple_de_vue` AS (SELECT * FROM `une_base`.`une_table`)

Cette requête SQL permet de créer une vue intitulée "exemple_de_vue" qui sera automatiquement disponnible dans le menu principal de l'application.

NB : une vue peut regroupper une ou plusieurs table(s) ; néanmoins, les données issues d'une vue sur plusieurs tables devront être liéés par une clé primaire primaire unique. Sinon l'application affichera les données, mais ne permettra pas à l'utilisateur d'en modifier le contenu.

05. L'édition des données

L'utilisateur dispose de droits définis dans le SGBD, lui permettant ou non de consulter, d'insérer, de modifier, et de supprimer des données. Les données sont affichées en lignes, que l'on peut explorer par tranches de 20 enregistrements. Chaque enregistrement est identifié par l'application grâce à une clé primaire unique.Cette clé est indispensable à la reconnaissance formelle d'un enregistrement lors de l'usage de rêquetes de type UPDATE.

06. Le tri et la recherche

L'application dispose d'une interface adaptable et polyvalente dont certaines fonctionnalités permettent de faciliter la consultation des données. C'est le cas de la fonction de tri et de la fonction de recherche.

08. L'export au format excel